Gite PlaVengudo

Vos vacances dans le Gers

langue française langue anglaise langue espagnole langue néerlandaise langue italienne
diaporama
Les produits locaux ... fleche
OiesLes oies gersoises
Foie GrasLe foie gras
ConfitLe confit
MagretLe magret
PastisLe pastis gascon
ArmagnacL'Armagnac
Le serment du mousquetaireLe Serment du Mousquetaire
d'Artagnand'Artagnan

Le coin des Gourmets

   La Gascogne est bien connue pour son art de vivre et son sens de la convivialité... La réputation de notre gastronomie n'est plus à faire. Foie gras d'oie ou de canard, confit, magret, garbure, vins de pays, Armagnac, Floc de Gascogne, douceur sucrée de la croustade et du pastis gascon...
   Bienvenue en terre gersoise, pour le plaisir de vos papilles.

Le foie gras

   Dès l'Antiquité, les Egyptiens apprécient la chair savoureuse des oies. Puis les Romains révèlent les qualités gustatives de leurs foies en les nourrissant de figues.
   Dans le Gers, la tradition a toujours été maintenue et l'élevage toujours présent depuis l'Antiquité Romaine.

   Oie ou Canard ?
A la dégustation vous distinguerez
   - Le foie d'oie à sa finesse et son fondant en bouche.
   - Le foie de canard grâce à son goût typé, plus rustique.

   Aujourd'hui, le foie gras est une entrée de choix, pour un repas de fête, d'anniversaire, un évènement, tout au long de l'année.
   Pour débuter un repas somptueux ou pour recevoir simplement des amis, vous servirez un foie gras en bocal cuit selon la recette des grands-mères, ou bien mi-cuit en terrine, ou encore poêlé frais.
   Qu'il soit préparé d'une manière ou de l'autre, on se recueille, en fermant les yeux, pour le savourer.

Le confit

   S'il est un plat fameux, c'est bien le confit. Son nom vient simplement de son mode de préparation qui consiste à, dans un premier temps, mettre pendant plusieurs heures les parties nobles de l'oie ou du canard au sel puis ensuite les cuire dans leur graisse. Le confit se prépare en hiver.

   Pour le déguster, il faudra le faire revenir dans une poêle ou le passer au four chaud, dans un plat, jusqu'à ce que la peau soit dorée.
   Vous le servirez accompagné de haricots verts, de pommes de terre sautées, de cèpes...
   C'est un composant incontournable du cassoulet.

Le magret

   Ce terme d'origine gasconne désignant le filet de l'oie ou du canard gavés pour produire le foie gras fait maintenant partie de la cuisine traditionnelle.
   Il se déguste chaud, cuit sur la braise ou au four, avec une garniture de légumes. Ou encore, froid après l'avoir salé et fait sécher à la manière d'un jambon de pays.

La croustade et le pastis gascon

   C'est une pâtisserie traditionnelle qui demande un certain doigté car ne fait pas une bonne croustade qui veut.
    Si la recette est simple : de la farine, de l'eau, du sel et des jaunes d' oeufs, sa confection demande technique et savoir-faire.
   Les grands-mères en avaient le secret et l'ont transmis de génération en génération car elles seules savaient étirer la pâte jusqu'à ce qu'elle devienne aussi fine et transparente qu'une feuille de papier.
   Ce dessert que vous trouverez sur la plupart des tables gasconnes, vous permettra de découvrir les parfums réunis des pommes et de l'Armagnac.

Le Vignoble Gersois et l'Armagnac

   L'histoire du vignoble gersois est ancienne puisqu'elle remonte avant l'époque gallo-romaine. La vigne occupe, aujourd'hui, essentiellement la partie ouest du département.
   Terroir, climat et savoir-faire conjugués donnent aux vins de Gascogne toute leur richesse et leur diversité.

L'Apellation Armagnac :

     Elle est divisée en trois zones de production dont les contours épousent par une étonnante prédestination les formes d'une feuille de vigne.
     - Bas-Armagnac
     - Armagnac-Ténarèze
     - Haut-Armagnac.

Les mentions :

  - " Trois Etoiles " concerne l' Armagnac de moins d'un an d'âge conservé sous bois.
   - " V.S.O.P." ou " Réserve " s'appliquent à des Armagnacs d'au moins quatre ans d'âge conservés sous bois.
   - " Extra " " Napoléon " ou " Vieille Réserve " concernent l'Armagnac d'au moins cinq ans d'âge conservé sous bois.
   - " Hors d'Age " sera réservé aux Armagnacs d'au moins dix ans.

  Le millésime concerne la date de récolte du vin servant à élaborer l'eau de vie.

Les bonnes tables à proximité